THE REFUGE

LIBERTÉ, DELIRIUM et FLOODAGE

Un lieu de discussion et d'expression à la croisée
de tous les univers, ouvert à tous ceux qui ont
l'esprit assez dérangé pour oser pousser notre porte.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nostalgie, les vieux jeux vidéos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Les abandonwares et vous ...
c'est quoi un abandonware ?
54%
 54% [ 7 ]
quel est l'intérêt de vieux jeux en 2D et en 356 couleurs ?
0%
 0% [ 0 ]
j'en est récupérer quelques uns en attendant la sortie de TR7...
15%
 15% [ 2 ]
rien ne vaut ces vieux jeux ! j'en ai 10Go sur mon disque dur
31%
 31% [ 4 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
Exta
Stargeek atlante
Stargeek atlante
avatar

Race : Nain of Carpates
Fun : Avoir bonne(s) mine(s)
Devise : Le silence est la seule chose en or que je ne respecte pas

MessageSujet: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Sam 11 Sep 2004, 19:46

Le phénomène abandonware est apparu il y a un peu moins d'une dizaine d'années. Grâce à internet et au travail de quelques passionés on peut télécharger sur internet de vieux jeux qu'on ne trouve plus nulle part. Une aubaine pour les nostalgiques comme moi qui sont à la recherche de leurs premiers amour sur pc (ou tout autre support). Cela m'a aussi permis de découvrir des titres à côté desquels j'étais passés à l'époque.

Et vous les abandonwares vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagoo San
Manager tyranique
Manager tyranique
avatar

Race : hamster nain argenté à crinière châtoyante
Fun : Fun? Funny? lady o Funny! hououhou!
Devise : Plus j'avance vite, moins j'avance lentement. (auteur: Ambre)

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Sam 11 Sep 2004, 21:12

On appelle aussi ça les émulateurs non?!!
En tout cas si oui, ben moi je trouve ça super bien! Les bons vieux mario, Donkey Kong country (ca c'tait d'la balle! pirat ) etc, etc... la belle époque! Et pis faut le dire franchement, y a pas mal de ces vieux jeux qui ont plus de charme que les nouveau... c'est ptêtre mon côté nostalgique! cyclops Et pis aussi grâce à ça on peut jouer à tous les jeux qu'on aurait voulu avoir quand on était gamin, et que maman/papa voulait pas nous acheter! dwarf ben oui ca coutait le meme prix que nos supers jeux d'aujourd'hui à l'époque! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ariadmusic
Exta
Stargeek atlante
Stargeek atlante
avatar

Race : Nain of Carpates
Fun : Avoir bonne(s) mine(s)
Devise : Le silence est la seule chose en or que je ne respecte pas

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Sam 11 Sep 2004, 22:04

[mode comment ça marche on]
Les émulateurs sont des logiciels qui servent à adapter sur pc les jeux qui étaient à l'origine sur un support diffèrent du pc (mac, consoles, arcades ...) par extensions ça désignent les vieux jeux d'arcades, de consoles et autres, mais ça fait aussi parti des abandonwares. Abandonwares est un terme générique qui désigne tous les jeux ou logiciels dont la licence a été abandonnée, en clair ils peuvent circuler librement, on peut les copier, les télécharger en toute légalité (tout du moins c'est toléré). Mais attention tous les vieux jeux ne sont pas en abandonwares, certains éditeurs de jeux vidéos lachent difficilement le morceau (Lucas Arts par exemple Evil or Very Mad )
[mode comment ça marche off]

Voici quelques liens vers des sites abandonwares français :
http://www.freeoldies.com/
http://www.abandonware-france.org/
http://www.oldgames-fr.com/
http://www.oldiz.com/
et un site anglais qui rescence un très grand nombre de jeux
http://www.the-underdogs.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiwax
Web Kiwi Docu'
Web Kiwi Docu'
avatar

Race : Homnidé
Fun : Faire du son!!
Devise : Si toi aussi tu es un AlcooGeek Anonyme , tapes dans tes mains !

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Sam 11 Sep 2004, 22:48

Mdr c etait a l epoque De mon bts info gestion ou on passais nootre temps sur lost treasure ( http://www.abandonware-france.org/ deja mis plus haut je sais ) a recup des vieux jeu et y jouer pendant les cours de Devlopement ... que du bonheur Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hideo
Macaque
Macaque
avatar


MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Dim 12 Sep 2004, 01:20

attention tout de meme avec celas, car on n'as pas le droit de concerver plus de 24 H une ROM ou un iso non libre. Dans la pratique on as le droit de tester, mais ensuite celas doit etre detruit sinon c'est passible de poursuites, meme si ce n'est pas vraimetn apliquer... La limite en le legal est l'ilegal est tres mince dasn ce domaines. Et certaines societée lutent contre celas, comme nintendo, konami, namco ! car ils utilisent toujorus comercialemetn leur vieux jeux et les adaptent aux nouveau media (voir les nes classic sur GB, ou les reedition de vieu jeux des année 80 sur les tel portable...). C'est un nouveau marcher et la plupard des boites de JV sy mettent, dons la semaines il y as eu les anonce d'atari et de tecmo qui presentais leurs compilation de vieux jeux.

Donc je ne pense pas que l'emultaion au sens large rentre dasn l'abandonwares.

Surtout que dans l'emulation consoles il y as la reproduction en soft du Hard qui apartient toujours au constructeur. Certain procé a l'epoque de Bleem (emulateur psone) ont montré que c'etais de la contrefacon de la machine de sony, En fait pour ceetaisn juriste il n'y as pas de difference entre ceux qui construisent des copie de consoles, et ceux qui crée et diffusent des programes d'emulation. Dans les deux cas c'est de la reproduction des choses deposée et protegée par le consrtucteur.
La aussi dasn les tribunaux du monde entier ca a fait rage, et finelmetn les constructeurs epuisent finacierement la compagnie adverse (comme bleem). Mais la plupard du temps c'est toleré, mais ce n'est en aucun legal.

le seul moyen legal de jouer durablemnt a une rom (ou iso) grace a l'emulation c'est d'avoir la vrais machine, et le vrais jeu. sasn celas c'est du piratage.

Mais y'as pas de particulier qui on eu des procée de la pard des constructeur pour celas, enfin je veut dire pour des jeux enciens. la plupard du temps l'attaque est portée au site ou au diffuseurs des fichier ilegaux.

24 ou 48 H j'ais un doute finalment pour la france, mais y'as un delais legal de toute facon.

C'etais juste une petite parentaise sur l''emulation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady O Funny
Déesse suprême dé fote
Déesse suprême dé fote
avatar

Race : Elfette visant bien !
Fun : Fish
Devise : Tagazok !

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Dim 12 Sep 2004, 02:24

yen a qui le garde d&éfinitivemnt aussi .... je ressosrs !

_________________
Et toi à quoi tu joues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagoo San
Manager tyranique
Manager tyranique
avatar

Race : hamster nain argenté à crinière châtoyante
Fun : Fun? Funny? lady o Funny! hououhou!
Devise : Plus j'avance vite, moins j'avance lentement. (auteur: Ambre)

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Dim 12 Sep 2004, 02:37

ouais c'est vrai maintneant ils ressortent les vieux jeux sur GBA et les vendent aux même prix que des jeux normaux... arf l'arnaque! Quant à la lois des 24h lol! A quoi ca sert de faire des lois qui ne seront forcément pas respectées?!!! je me vois mal télécharger un bon vieux jeu et le jeter à la poubelle parce que le délai des 24h a passé! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ariadmusic
hideo
Macaque
Macaque
avatar


MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Dim 12 Sep 2004, 09:22

c'est justement car les lois n'ont pas eté crées pour celas (les rom iso) qu'il existe des vides juridique dasn tous les pays ou presque...
Ces vides constituent les principale raison des courant procée a ralonges qui opossent les constructeurs et editeurs dasn des combats juridiques sans fin, ou chacun fait apel de la decision de justice obtenue par l'autre, et il n'y que dasn de rare cas ou la premiere decisione st confirmée...

Une loi euro devrais clarifier la chose d'ici quelques mois...

Chaque news procé est un peu comme un episode de serie TV, mais en moin fun, et sans relation amoureuse ni de sex dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraphinea
Pornstar velue
Pornstar velue
avatar

Race : Epouse à plein temps de *** de ***
Fun : Me consacrer à la megalomanie de mon époux biensûr!

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Dim 12 Sep 2004, 16:30

*mode evil on* Tu sais où je me la carre la loi à ce propos?

VIVE LE PIRATAGE INFORMATIQUE, VIVE LE PEER-TO-PEER!!!!!!!!!!


*mode evil off*

provoc directe à l'attention de Nerak hiihihiihihiihiiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exta
Stargeek atlante
Stargeek atlante
avatar

Race : Nain of Carpates
Fun : Avoir bonne(s) mine(s)
Devise : Le silence est la seule chose en or que je ne respecte pas

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Dim 12 Sep 2004, 20:15

Merci au complément très éclairé sur les émulateurs d'Hideo.

Citation :
*mode evil on* Tu sais où je me la carre la loi à ce propos?

VIVE LE PIRATAGE INFORMATIQUE, VIVE LE PEER-TO-PEER!!!!!!!!!!

*mode evil off*
Chutttttt Big Brother nous surveille ... Neutral

**** 3 mois plus tard ****
_ Quelqu'un à des nouvelles de Seraphinea ? ça fait un moment qu'on l'a pas vu. Confused
**** au même moment sur Guantanamo ****
_ Mais je plaisantais ! laissez-moi sortir ! Crying or Very sad
_ ****-up you don't have any right here. Twisted Evil

Ceci était une critique ouverte envers les USA
z'avez vu je dénonce ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antyu Tyu
Lémurien
Lémurien
avatar

Race : Futur Chômeur
Fun : Faire chier mes contacts MSN !!!

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 00:14

Seraphinea a écrit:
*mode evil on* Tu sais où je me la carre la loi à ce propos?

VIVE LE PIRATAGE INFORMATIQUE, VIVE LE PEER-TO-PEER!!!!!!!!!!


*mode evil off*

provoc directe à l'attention de Nerak hiihihiihihiihiiiii
j'te soutiens sera Twisted Evil

* une heure plus plus tard*
*toc toc*
- anTyU: oui ?
*ouvre la porte*
- hop les menottes --> cyclops
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/lolo-bobo/index.html
Lady O Funny
Déesse suprême dé fote
Déesse suprême dé fote
avatar

Race : Elfette visant bien !
Fun : Fish
Devise : Tagazok !

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 01:57

youpi !

_________________
Et toi à quoi tu joues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerak
Crapaud
Crapaud
avatar

Race : amazone a temps plein
Fun : beaucoup

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 08:42

Vous mettrais tous au trou moi!!! pirate jamais moi!!
soit dit en passant la fameuse loi des 24h n'existe pas. Ent tout cas pas en France.. ailleurs pêut etre? le simple fait de telecharger est un delit, meme si vous effacez avant de regarder / jouer / ecouter...
Donc tous au trou! profond le trou qu'il sera.. ah oui alors.. profond... vous pourrez aller dire bonjour de l'autre coté! (c'est ou ça? toujours les chinois??)

moi qui ne telecharge jamais jamais jamais rien je suis choquée... ROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH! study <-- en train de relire son code penale.... Vous ne sortirez jamais! du mois a partir du moemnt ou vous serez enfermés... une seconde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady O Funny
Déesse suprême dé fote
Déesse suprême dé fote
avatar

Race : Elfette visant bien !
Fun : Fish
Devise : Tagazok !

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 09:47

ro oooo on a le droit de télécharger une oeuvre que l'on a déja chez soi !
et oui si on rayé son dvd du film préféré, on est bien content de la retrouver sur internet à télécharger.

Mais bon tout le monde ne fait pas ça... Rolling Eyes no comment !

_________________
Et toi à quoi tu joues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antyu Tyu
Lémurien
Lémurien
avatar

Race : Futur Chômeur
Fun : Faire chier mes contacts MSN !!!

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 15:33

un DVD ?
c koi çaa ? cyclops

ahhhh;.... c un DivX tres bien gravé Laughing Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/lolo-bobo/index.html
hideo
Macaque
Macaque
avatar


MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 15:33

Voici ce que j'ais trouver sur le sujet :

Art. L. 335-1. Les officiers de police judiciaire compétents peuvent procéder, dès la constatation des infractions prévues à l'article L.335-4 du présent code, à la saisie des phonogrammes et vidéogrammes reproduits illicitement, des exemplaires et objets fabriqués ou importés illicitement et des matériels spécialement installés en vue de tels agissements.




Art. L. 335-2. Toute édition d'écrits, de composition musicale, de dessin, de peinture ou de toute autre production imprimée ou gravée en entier ou en partie, au mépris des lois et règlements relatifs à la propriété des auteurs, est une contrefaçon ; et toute contrefaçon est un délit.
La contrefaçon en France d'ouvrages publiés en France ou à l'étranger est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende (*).
Seront punis des mêmes peines le débit, l'exportation et l'importation des ouvrages contrefaits.
Lorsque les délits prévus par le présent article ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 500 000 euros d'amende.
(*) L'aggravation des peines a été introduite par la loi n° 2004-204 du 9 mars 2004, JO 10 mars 2004. .

...............................................................


Art. L. 335-4. Est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 € d'amende toute fixation, reproduction, communication ou mise à disposition du public, à titre onéreux ou gratuit, ou toute télédiffusion d'une prestation, d'un phonogramme, d'un vidéogramme ou d'un programme, réalisée sans l'autorisation, lorsqu'elle est exigée, de l'artiste-interprète, du producteur de phonogrammes ou de vidéogrammes ou de l'entreprise de communication audiovisuelle.
Est punie des mêmes peines toute importation ou exportation de phonogrammes ou de vidéogrammes réalisée sans l'autorisation du producteur ou de l'artiste-interprète, lorsqu'elle est exigée.
Est puni de la peine d'amende prévue au premier alinéa le défaut de versement de la rémunération due à l'auteur, à l'artiste-interprète ou au producteur de phonogrammes ou de vidéogrammes au titre de la copie privée ou de la communication publique ainsi que de la télédiffusion des phonogrammes.

La jurisprudence montre que les personnes convaincues de contrefaçon écopent en général de quelques mois de prison avec sursis, assortis de quelques milliers d'euros d'amende ou de travaux d'intérêt général. "En France, les grosses amendes ne sont jamais prononcées", précise Marc Guez, directeur général de la SCPP.

On peu aussi noter aussi que si les parents d'un enfant mineur ne sont pas pénalement responsables d'une infraction commise par celui-ci, ils peuvent en revanche être tenus de payer des dommages et intérêts.

.................................................................


Art. L. 335-9. En cas de récidive des infractions définies aux articles L. 335-2 à L. 335-4 ou si le délinquant est ou a été lié par convention avec la partie lésée, les peines encourues sont portées au double.


.................................................................


Art. L. 332-4. En matière de logiciels et de bases de données, la saisie-contrefaçon est exécutée en vertu d'une ordonnance rendue sur requête par le président du tribunal de grande instance. Le président autorise, s'il y a lieu, la saisie réelle.
L'huissier instrumentaire ou le commissaire de police peut être assisté d'un expert désigné par le requérant.
A défaut d'assignation ou de citation dans la quinzaine de la saisie, la saisie-contrefaçon est nulle.
En outre, les commissaires de police sont tenus, à la demande de tout titulaire de droits sur un logiciel ou sur une base de données, d'opérer une saisie-description du logiciel ou de la base de données contrefaisants, saisie-description qui peut se concrétiser par une copie

***

(5) Sur la saisie-contrefaçon, voir la chronique de Hubert Bitan, Expertises n° 179, p. 18.
C.Cass, 23 mai 1995,Texel informatique c/ Clarisse
La procédure judiciaire de saisie-contrefaçon est dérogatoire au droit commun et s'impose à toute action en contrefaçon, excluant ainsi la possibilité pour les parties de recourir à l'arbitrage.
CA Paris, 14 janv.1994,Kaytel Video France c/ Nintendo
La saisie-contrefaçon ne faisant pas apparaître la présence de logiciels contrefaisant dans les locaux de la société au moment de la saisie, celle-ci ne permet pas de rapporter la preuve de la contrefaçon.

...........................................................................


Aparemetn la loi sur le temps legal de conservation de fichier dit ilegal n'existe pas dans votre pays, il me semblais pourtant qu'il y avais une clause qui donnais un delais legal pour se rendre compte que le ficfier etais ilegal, mais bon je peut pas conaitres les subtilitée de chacun des pays ^^

vivement qu'une loi euro tombe pour uniformiser un peu celas, car le marcher n'est pas local, et le piratage non plus. Et il faudrais aussi definir d'une maniere clair et precise, le statut des puces et modification hardware, car si la copie a titre privée est autorisée, il faut de toute facon modifier sa machine pour faire tourner les jeux copié pour son usage priver. En italy les contructeurs ont perdu leur procé contre les defansseurs des machine pucée. La encore une loi euro serais la bienvenue pour clarifier les choses et eviter qu'il y ais autant de zone d'ombre dasn les loi ou chacun ne voi pas les meme chose, car c'est assé vague et il y as toujours des failles. Sans oublier que le piratage de 2004 n'est pas le meme qu'en 92 (date de la plupard des articles de loi francais que j'ais trouver sur le sujet, meme si certaisn on ete claraifier en 2004).

Pour la loi de la copie privée elle existe bel et bien, car j'ais trouver les traces du futures projets de loi qui devrais modifier cette derniere.


Dernière édition par le Lun 13 Sep 2004, 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hideo
Macaque
Macaque
avatar


MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 15:36

Voici un article tres interessant sur la loi française et le peer-to-peer et la copie privée ! :

Quelques précisions sur le P2P et la copie privée. vendredi 30 janvier 2004.

Qu’est ce que la copie privée et pourquoi les utilisateurs de réseaux sont-ils assimilés à des voleurs ?

En règle générale, on entend souvent dire que la copie privée correspond au droit de reproduire pour son usage personnel, dans le cercle familial, une oeuvre qu’on a achetée au préalable...

Certains vont même jusqu’à avancer l’idée que la copie privée ne peut se faire qu’en un seul exemplaire et uniquement pour que le détenteur de l’oeuvre puisse en conserver l’usage en cas de détérioration.

Face à ces interprétations réductrices et déformantes, il est assez simple de rappeller la lettre de la loi. Le régime de la copie privée est déterminée par l’article L-122-5 du Code de la propriété intellectuelle qui spécifie que :

"Lorsque l’oeuvre a été divulguée, l’auteur ne peut interdire : ... 2º Les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective..."

Partant de là, on peut faire un certain nombre de constatations qui contredisent rapidement les interprétations classiquement avancées par les adversaires des droit du public.

Tout d’abord, la copie privée n’est pas un droit mais une cause objective d’irresponsabilité pénale selon le régime de l’article L-122-4 du Code pénal. Brièvement, cela signifie que l’irresponsabilité pénale est liée à l’objet même de la copie et que nul ne peut être poursuivi pénalement dès lors que les critères posés par l’article L-122-5 du Code de la propriété intellectuelle sont remplis.

Justement, ces critères sont au nombre de deux.

Le second, le plus simple à étudier, demande que la copie soit destinée à un usage non-collectif. Il s’agit simplement d’empêcher qu’une organisation puisse s’abriter derrière la copie privée pour diffuser une oeuvre parmi ses membres à moindre frais. En pratique cette conditions exclue surtout du bénéfice de la copie privée différentes organisations comme les entreprises, les associations, les syndicats, etc.

Le premier critère est plus difficile à analyser. Il ne s’agit pas de restreindre l’usage de la copie au cercle familial comme le prétendent certains, il s’agit de restreindre l’usage de la copie au strict usage privé du copiste. De là, on peut tirer deux conséquences.

D’abord, c’est l’usage privé du copiste qui est visé. Or, le copiste est défini par la jurisprudence comme étant celui qui effectue la copie. Or, dans le cas d’un téléchargement en P2P, le copiste est celui qui downloade l’oeuvre et non pas celui qui l’uploade. Dans ces conditions, seul l’usage qu’en fait le downloadeur est susceptible de déterminer le caractère privé ou non de la copie.

Mais, au-delà, l’usage strictement privé du copiste n’est pas un usage défini dans le Code de la propriété intellectuelle et, en l’absence de précisions jurisprudentielles, il est difficile de savoir où s’arrête et où commence le cercle privé qui fait blocage au droit de l’auteur à interdire l’usage de son oeuvre.

Bien plus, on constate qu’aucun critère ne porte sur l’origine de la copie privée. En effet, seul compte l’usage privé que fera le copiste de sa copie. On pourrait alors argumenter que le copiste qui permet à d’autres personnes de copier l’oeuvre dont il dispose ne fait plus un usage privé de sa copie, mais, encore une fois, seul compte l’usage privé du copiste qui est maintenant le copiste secondaire. En conséquence la copie privée de copie privée semble parfaitement possible.

Enfin, même la copie privée de contrefaçon ne saurait être pénalement condamnée au titre du recel puisque la copie privée est une cause objective d’irresponsabilité pénale tant qu’elle remplit les conditions de l’article L-122-5 du Code de la propriété intellectuelle, c’est-à-dire tant que le copiste réserve la copie à son usage privé.

De cette façon, en matière de P2P, il est certain que le downloadeur ne peut être considéré que comme bénéficiant de la protection de l’article L-122-5 du Code de la propriété intellectuelle au titre duquel l’auteur ne peut interdire la reproduction de son oeuvre. De même, l’uploadeur peut difficilement être considéré comme un contrefacteur puisqu’il ne fait que permettre à un autre utilisateur d’effectueur une copie privée au sens de l’article L-122-5 du Code de la propriété intellectuelle.

Ce mécanisme peut sembler injuste pour les auteurs qui ne peuvent plus bénéficier des revenus du monopole de la reproduction de leurs oeuvres, mais il ne faut pas oublier que la copie privée s’accompagne d’un certain nombre de taxes depuis l’entré en vigueur de la loi Lang. Ces mécanismes semblaient satisfaire chaque partie tant que les copies étaient limitées par la lenteur de leur diffusion. Le problème du P2P n’est pas tant que la copie privée serait soudainement devenue une disposition du Code de la propriété intellectuelle restreinte à une quasi-inexistence pratique, mais c’est par un effet de masse lié à la rapidité des échanges sur internet que l’accord initial entre les ayants-droit et le public semble singulièrement remis en question au profit de ce dernier.

Cependant, cette opinion repose sans doute sur une analyse économiquement et sociologiquement fausse. Il reste encore à démotrer que les échanges d’oeuvres par P2P sont dommageables aux auteurs alors les études récentes tendraient même à prouver le contraire (http://www.smh.com.au/articles/2003/12/30/1072546532286.html).

D’une certaine façon, on peut même dire que l’idée de contrôler la sphère privée des utilisateurs de P2P est un fantasme à rapprocher des rèves du Panopticon élaborés au XIXe siècle. En plaçant le public dans la situation d’observés et en se positionnant comme des observateurs hors de leur portée, les ayants-droit essaient d’imposer un modèle qui amplifierait leur pouvoir à l’infini en leur permettant de hiérarchiser et d’éduquer les utilisateurs pour leur faire respecter des privilèges qui ne sont pourtant justifiés que par les impératifs économiques qui étaient ceux des créateurs il y a 50 ans.



Par Magellan


http://soufron.free.fr/soufron-spip/article.php3?id_article=22


Dernière édition par le Lun 13 Sep 2004, 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady O Funny
Déesse suprême dé fote
Déesse suprême dé fote
avatar

Race : Elfette visant bien !
Fun : Fish
Devise : Tagazok !

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 15:37

ROOOOOOOOooooo un dvd gravé par ceux qui ont le droit de graver une oeuvre sur ce support !! Mais euh si tu comprend pas et bien c'est parce que je m'exprolme mal !


Wahou quel article kag !!! Là je suis vraiemnt malade je me trompe de personne ! quel article hidéo !!

_________________
Et toi à quoi tu joues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nerak
Crapaud
Crapaud
avatar

Race : amazone a temps plein
Fun : beaucoup

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 19:30

Tout les article cités par Hideo viennent du code de la propriété intellectuelle.



Article L122-5


(Loi nº 94-361 du 10 mai 1994 art. 5 II Journal Officiel du 11 mai 1994)


(Loi nº 97-283 du 27 mars 1997 art. 17 Journal Officiel du 28 mars 1997)


(Loi nº 98-536 du 1 juillet 1998 art. 2, art. 3 Journal Officiel du 2 juillet 1998)


(Loi nº 2000-642 du 11 juillet 2000 art. 47 Journal Officiel du 11 juillet 2000)

Lorsque l'oeuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :
1º Les représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille ;
2º Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, à l'exception des copies des oeuvres d'art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l'oeuvre originale a été créée et des copies d'un logiciel autres que la copie de sauvegarde établie dans les conditions prévues au II de l'article L. 122-6-1 ainsi que des copies ou des reproductions d'une base de données électronique;
3º Sous réserve que soient indiqués clairement le nom de l'auteur et la source :
a) Les analyses et courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d'information de l'oeuvre à laquelle elles sont incorporées ;
b) Les revues de presse ;
c) La diffusion, même intégrale, par la voie de presse ou de télédiffusion, à titre d'information d'actualité, des discours destinés au public prononcés dans les assemblées politiques, administratives, judiciaires ou académiques, ainsi que dans les réunions publiques d'ordre politique et les cérémonies officielles ;
d) Les reproductions, intégrales ou partielles d'oeuvres d'art graphiques ou plastiques destinées à figurer dans le catalogue d'une vente judiciaire effectuée en France pour les exemplaires mis à la disposition du public avant la vente dans le seul but de décrire les oeuvres d'art mises en vente.
Un décret en Conseil d'Etat fixe les caractéristiques des documents et les conditions de leur distribution.
4º La parodie, le pastiche et la caricature, compte tenu des lois du genre.
5º Les actes nécessaires à l'accès au contenu d'une base de données électronique pour les besoins et dans les limites de l'utilisation prévue par contrat.


Pour les plus curieux, voici le lien

Pour l'instant apparment , letexte passé entre les editeur et le gouvernement n'a pas trouvé d'echo dans la loi française. Rappellons que ce texte à comme but avoué de mettre fin à la copie personnelle, et que le texte regissant celle ci ne prend pas en compte la possession de l'original.

En fait ces infos que l'on trouve sur les sites français sont erronnés et basés si je ne me trompe sur une loi US.

Bref pour l'isntant le droit à la copie privé n'est pas remis enc ause. MAis ça ne saurait tarder!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hideo
Macaque
Macaque
avatar


MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Lun 13 Sep 2004, 20:38

Nerak a écrit:
Tout les article cités par Hideo viennent du code de la propriété intellectuelle.


Je ne pouvais pas les inventée c'est sur... Rolling Eyes donc focement ca venais de quelque pard, et le but etais juste d'essayer de clarifier celas, rien de plus... la concluision du premier comentaires et de moi par contre ( ca se vois aux fautes de francais lol) et je dit bien que c'est ce que j'ais trouver, pas ce que j'ais ecrit ! pour le dernier article je donne le lien vers la source et je cite l'auteur du texts en bas de ce dernier, je peut difficilmetn faire plus que celas...

Nerak a écrit:
En fait ces infos que l'on trouve sur les sites français sont erronnés et basés si je ne me trompe sur une loi US.

non tu ne doit pas te tromper, car les articles sont souvant des traduction de ceux fait par les sites US voir anglais dans certains cas... C'est pour celas qu'il faut verifier les articles citée et le reste par exemple un article parlant des futures loi euro ne sera pas forcemetn faux. Y'as aussi beucoup de site Fr qui reprenent des infos CA (canadiene) donc dans ce cas la c'est plus les loi de ce pays qui sont mise en avant, d'ou une certaine faussetée...Qui se reconais grace au abreviation des articles de loi du canada...

Quoi qu'il en soit a l'avenire je me contenterais d'observer a traver le feullages...


Dernière édition par le Mar 14 Sep 2004, 00:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagoo San
Manager tyranique
Manager tyranique
avatar

Race : hamster nain argenté à crinière châtoyante
Fun : Fun? Funny? lady o Funny! hououhou!
Devise : Plus j'avance vite, moins j'avance lentement. (auteur: Ambre)

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Mar 14 Sep 2004, 00:05

Et si je vous disais que dans ce forum l'obéissance aux lois française est un délit majeur!!! Mr.Red

Vous risquez graaave là en postant de tels articles! Un rang de "crustacé menotté" vous guette attention!!! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ariadmusic
Seraphinea
Pornstar velue
Pornstar velue
avatar

Race : Epouse à plein temps de *** de ***
Fun : Me consacrer à la megalomanie de mon époux biensûr!

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Jeu 16 Sep 2004, 00:08

J'aime ce petit côté rebel Kagoo, une facette de ta personnalité inexplorée!
Ca te donne un petit côté badboy très séduisant! rabbit

On se remarie?


lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady O Funny
Déesse suprême dé fote
Déesse suprême dé fote
avatar

Race : Elfette visant bien !
Fun : Fish
Devise : Tagazok !

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Jeu 16 Sep 2004, 00:23

Neutral Donc tu as envie de partir dans la malle avec lui ? non ?

_________________
Et toi à quoi tu joues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagoo San
Manager tyranique
Manager tyranique
avatar

Race : hamster nain argenté à crinière châtoyante
Fun : Fun? Funny? lady o Funny! hououhou!
Devise : Plus j'avance vite, moins j'avance lentement. (auteur: Ambre)

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Sam 25 Sep 2004, 20:35

Un autre lien que vient de me passer mon frangin-crevette AntyU:
http://www.flashback-aw.net/games.php?GameID=23
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/ariadmusic
Exta
Stargeek atlante
Stargeek atlante
avatar

Race : Nain of Carpates
Fun : Avoir bonne(s) mine(s)
Devise : Le silence est la seule chose en or que je ne respecte pas

MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   Sam 25 Sep 2004, 21:30

En voilà un que je connaissais pas, je l'ajoute à mes favoris, merci mega-crevette Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nostalgie, les vieux jeux vidéos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostalgie, les vieux jeux vidéos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quels sites de jeux vidéo consultez-vous?
» [ News ] Jeux vidéos - nouveautés
» L'addiction : Les jeux-vidéos.
» modérateurs jeux vidéos
» Vos derniers jeux vidéos achetés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE REFUGE :: Culture et société :: Les exités de la gachettes-
Sauter vers: